MENU
Integration

by • 28 March 2013 • Créer & Innover // Create & Innovate, Nouvelles // News, Projets // ProjectsComments (1)5512

Integration Uplift


English below.

Notre processus de création se déroule en 5 phases successives : la conception, le design, la production, l’intégration et l’opération. Penons quelques minutes avec Tarik, designer et réalisateur, pour discuter de l’intégration. Ça tombe bien, il est actuellement à Vancouver, pour l’intégration de notre nouveau spectacle immersif : Uplift!

Qu’est-ce que la phase d’intégration?
La phase d’intégration est la dernière étape avant d’avoir un show final. Généralement, notre contenu visuel est fin prêt et a été testé sur une maquette dans nos locaux avant notre départ. Le but de l’intégration est vraiment de peaufiner le spectacle dans son environnement. On ajuste les couleurs pour qu’elles reflètent les images et les émotions que l’on voulait exprimer, on modifie l’éclairage pour qu’il accentue des mouvements dans le bon timing. C’est également durant l’intégration que les effets trompe-l’oeil prennent sens et où on peut leur donner vie. Bref, on met la touche finale, la cerise sur le sundae… pour donner le meilleur show possible. 

Comment faites-vous quand des ajustements sont nécessaires sur place?
Prenons l’exemple d’Uplift. Dans nos bureaux à Montréal, on avait une maquette environ 3X plus petite que la taille réelle de l’installation. Avec le changement d’échelle, la vitesse des déplacements change : un mouvement rapide qui s’étend sur 1 mètre n’aura pas le même effet que ce même mouvement sur 3 mètres. Il arrive donc qu’on doive allonger ou raccourcir les mouvements sur place. 

Mais en termes de risque, on n’a jamais à recommencer?
Une de nos forces chez Moment est qu’on a développé, au fil des années, un processus qui nous permet de minimiser les erreurs parce qu’on connait les risques de chaque étape. On arrive donc souvent en intégration avec une connaissance de ce qui pourrait poser problème, ce qui fait qu’on a souvent quelques solutions de rechange dès le départ.

À quoi ressemble un horaire typique d’intégration?
Les horaires varient beaucoup en fonction du projet et de sa location. Dans le cas d’Uplift, on a la chance d’être dans une salle fermée et privée, mais c’est souvent totalement autre chose. Dès qu’on parle d’un spectacle extérieur de projection, c’est du travail de nuit puisque la projection ne fonctionne pas de jour. Ça peut aussi être de nuit dans le cas d’endroits ouverts ou passant de jours: les parcs, les casinos, etc.

Qu’aimes-tu le plus de la phase d’intégration?
Les clients amènent souvent des amis ou des employés qui ne connaissent pas du tout le projet, afin de voir le résultat final d’un regard neuf, et c’est un très beau moment. Voir la réaction de gens qui n’ont jamais vu le projet donne tout son sens à notre travail. C’est vraiment le dernier coup à donner, et on est motivés par le fait de voir notre travail dans son habitat naturel.

_____

Our creative process unfolds in five phases: conception, design, production, integration and operation. Let’s speak a few minutes with Tarik, designer and director, to discuss integration. Luckily, he is currently in Vancouver for the integration of our new immersive show: Uplift!

What is the integration phase?
The integration phase is the last step before having a final show. Usually, our visual content is ready and has been tested on a model in our office before going on location. The goal of integration is to tweak the show to best fit its environment. Colors are adjusted to reflect the images and emotions that we wanted to express, we change the lighting to accentuate movements in the right timing. It was also during the integration that optical illusions make sense and where we can give them life. In short, we put the final touch, the icing on the cake … to give the best show possible.

What do you do when adjustments are needed on site?
Lets take Uplift as an example. In our offices in Montreal, we had a model about 3X smaller than the actual size of the installation. With scaling, the speed of movement changes: a fast movement that extends over 1 metre will not have the same effect as the same movement over 3 metres. Sometimes we have to lengthen or shorten the movements on site.

But in terms of risks, we never have to start over?
One of our strengths at Moment is that we have developed, over the years, a process that allows us to minimize errors because we know the risks of each step. So we often get to location to integrate with an idea of what could be a problem, so we can even prepare a few alternatives before going.

What does a typical integration schedule look like?
Schedules vary greatly depending on the project and its location. In the case of Uplift, we are lucky to be in a closed private room, but it often is something else. Any time we talk about an outdoor projection show, we have to work during the night, since projections don’t work well with a lot of surrounding light. It can also be at night in the case of open or passing places by days: parks, casinos, etc..

What do you like most from the integration phase?
Customers often bring friends or employees who do not know much about the project and to get a new perspective on the result, and it is a great moment. Seeing the reaction of people who have never seen the project before gives a meaning to our work. This phase really is the last straw to give to complete a project, and it’s motivating to see our work in its natural habitat.

Related Posts

  • http://dating.realwebsex.com/fr/go/index.php?id=FST Rencontre Francophone

    Esperons que vous en avez d autre de ce niveau pour nous !